Les taches d’encre

16.00

Je suis à la recherche du temps perdu. Je le trouve un peu dans le dentifrice, mais ce n’est pas ça
Les tribulations de Muriel, voyante rwandaise, Azraël, fleuriste et croque-mort, et d’une bande de névrosés tragi-comiques.

 

Catégorie :

Description

Biba : « Les taches d’encre est un roman insensé, mais sa vérité nous hante longtemps… »
Le Soir : « Ponctué de séquences publicitaires et de meurtres de prostituées, le roman met aussi en scène une association du Serment de l’Amour Pur à la limite d’une secte, et se promène dans le quotidien avec une fausse légèreté. Réussir ou mourir, telle est l’alternative devant laquelle nous convoque joyeusement (oui !)Bessora. »

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *