Top

Karin Bernfeld

kb_portrait_1_comp

Née en décembre sous les neiges lyonnaises… elle écrit et elle joue. Théâtre dès l’âge de 12 ans. Écriture d’un journal, de poèmes, puis d’un premier roman. Son premier texte publié, « Apologie de la passivité », paraît en 1999, chez Lattès. Prix Goya…
Entre temps, avec l’aide de Helga Fraunholz, elle adapte en monologue le livre de Valérie Valère « Le pavillon des enfants fous ». Et un troisième texte paraît, « Les portes de l’espérance » (Flammarion 2003), autobiographie familiale. Il y a aussi une pièce de théâtre, deux scenarii de courts-métrages… une thèse en lettres et… une « Plainte contre X » (La Margouline 2013)



.
.
.

Contrairement à mes deux précédents livres, ici ce n’est pas un  » roman « . Ici c’est la vérité, la vraie Karin Bernfeld… Un documentaire sur cette histoire qui rejoint l’Histoire

Autobiographie familiale moderne. Quête des origines, réalité de nos racines : on vient tous de quelque part.

Flammarion, 2003

15 €, livraison comprise.

Acheter


.
.
.

PlainteContreX

Je m’appelle Estelle. Et j’ai grandi dans la pornographie

Crûment, avec une sincérité déroutante, une jeune fille dit le corps, le sexe, la cruauté. Elle dit aussi comment, petite fille éprise de littérature et de théâtre, elle est devenue une actrice de films X.

Editions La Margouline, 2013

10 €, livraison comprise.

Acheter

Libraires


.
.
.

apologie-de-la-passivite-65263

Ils se seraient appelés Stella et Galaad, les enfants que je n’ai pas eus… Alors j’ai imaginé ce que seraient devenus des gamins élevés par des parents qui n’avaient pas réussis à devenir adultes.

On est parfois très sérieux quand on a dix-sept ans, Stella et Galaad, les deux voix de ce journal intime, en font la preuve. Dans ce Paris des années 2000, ils se débattent avec leur difficulté d’être…

Réédition en poche éd. J’ai Lu, 2001

10 €, livraison comprise.

Acheter


.
.
.

apologie-de-la-passivite-65263

Ecrit en 1996, Alice… est le roman de mes dix-neuf ans. Une plongée à la fois sordide et drôle dans l’univers d’une animatrice de Minitel Rose. Souvent cru, le regard d’une môme perdue…

Détresse moderne, cruauté sexuelle. C’est quoi pervers ? Désarroi, adulte trop petite, gamine trop grande ? Des errances, confusion… Escalade. violence, passages à l’acte. Révolte, cri.

Editions Balland, 2001
(réédition en poche éd. J’ai Lu, 2002)

10 €, livraison comprise.

Acheter


Commentaires fermés