Top

Belleville Shangaï Express, vu par l’Huma

belleville

Extrait d’une belle chronique de Jean-Claude Lebrun (l ‘Humanité-livres ) sortie à l’occasion de la parution de Belleville Shanghai Express (Grasset), de Philippe Lafitte.


Un monde parfait (2005) puis Étranger au paradis (2006), fictions d’une belle inventivité sur le monde contemporain, situaient l’auteur du côté de Michel Houellebecq et de ce qu’on peut considérer comme un nouveau réalisme critique. Vies d’Andy (2010), placé encore sous le signe d’une invention sans limites – Andy Warhol survivait à sa propre mort et assistait le 9 novembre 1989, à Berlin, à la chute du mur dont la foule s’arrachait les fragments colorés, en une poussée de fétichisme collectif –, confirmait l’originalité de cette écriture. Belleville Shanghai Express resserre aujourd’hui la focale sur le petit univers de Belleville, avec une brève échappée vers la mégalopole sur les rives du Huangpu, du côté du Bund et de Pudong.

La suite

Pas encore de commentaires

Laisser un commentaire